Opération création des évacuations le 01 Décembre 2007

Publié le par Caro & Vincent

Voici une étape qui a été plus qu'une aventure. Nous nous chargons des évacuations (à faire en urgence) entre le terrassement et la création du plancher béton menés par l'artisan.
 Non, le travail en soi n'était pas laborieux. On sait faire : creuser . On y ajoute simplement le jeu de mécano pour les tuyaux. Et un peu de création pour appliquer soigneusement la colle à PVC. Lol.
C'est vrai que je collais ce tube comme une création de tableau. On avait beau me dire : en grosse couche ! et vite avant que cela séche. Moi j'y prenais soin... Ah les filles !
Non la vrai difficulté c'était le mauvais temps du mois de Décembre. Oui c'est vrai le mois Décembre n'est pas un mois idéal pour faire quoi que ce soit à l'extérieur . Mais la réalité c'est que cette étape devait être faite rapidement pour que le chantier reprenne vite. 
Nous voici parti à creuser à l'extérieur et l'intérieur pour passer les évacuations. Nous avons passés les évacuations sous les fondations.
Travail comique, quand on essaye de creuser à plat ventre dans la terre avec une barre à mine pour passer sous les fondations...
Non le pire dans tout ça, c'était de creuser 3 m2 de terre sous la pluie et le vent. Et d'avoir les bottes collés dans la boue...
Là, on se dit "ça nous fera des souvenirs", et c'est le cas... 

Photo des evacuations par l'extérieur :

P1050153.JPG


P1050158.JPG

P1050161.JPG

Et attention création des trous sous fondation pour les passer par l'intérieur...
Voici ma grande fierté : une magnifique tranché qui m'a pris du temps avec mes petits bras...
Le plus dur : décoller la glaise de la bêche : mission impossible.

P1050126.JPG

Apercevez l'extérieur sous les fondations de la grange... 40 cm d'epaisseur de mur.

P1050135.JPG

Et la cata arrive : pluies diluviennes pendant plusieurs jours qui nous a conduit à travailler dans la boue.
L'eau à dévalé du terrain, arrivant à l'intérieur de la grange (eh oui, il existe une marche entre le terrain et l'intérieur à cause du terrassement...).
Photo ci dessous qui témoigne "le chantier Verdun".
L'objectif était de vider cette eau pour que cela séche rapidement et que les artisans reprennent le relais pour le ferraillage et le plancher béton.

P1050168.JPG

Voici notre terrain de jeu : interville. C'était de la pure folie : courir sous la pluie avec les bottes collés tout en tractant la brouette pleine de glaise. Le tout ... sous la pluie.
On a manqué se retrouver à plat à plusieurs reprises. Ca c'était les moins bons moments.
Mais bon aujourd'hui, ce sont les moments les plus rigolos de ce début de chantier.P1050132.JPG
Photo témoin de notre piscine euh non de notre salon...
Cette pluie a stoppé le chantier pendant plus d'une semaine. Les artisans n'ont pas pu poser le ferraillage à temps.
Et il a fallu être patient.

P1050130.JPG

Publié dans Terrassement

Commenter cet article

mo 07/01/2008 09:21

et bien vous avez déjà bien galéré ! Courage, courage, toujours des bonnes surprises dans ces rénovations ;-)

Alain 29/12/2007 15:09

rassurez vous, on a été dans la même situation